souris_super Même pas mal

Le bon roi Dagobert a convié tous ses nobles Chevaliers à se défier en duel pour déterminer qui était le plus valeureux. Aussitôt chacun s'empare de ses armes et de son armure et s'apprête à combattre.

Mais le combat semble inégal entre le jeune page armé de son poignard et le chevalier Tristan, tout de fer vêtu, et sa longue lance de joute.

ligne-souris

Comment on y joue ?

Mise en place
Mélangez les 36 cartes Chevalier et distribuez-les aux joueurs, face cachée. Chaque joueur forme un paquet avec ses cartes qu'il place devant lui, toujours face cachée.

Déroulement de la partie
Simultanément, on révèle la première carte de son paquet.

Celui qui a joué la carte de plus forte valeur, remporte toutes les cartes mises en jeu et les place immédiatement en-dessous de son paquet.

Si plusieurs joueurs ont joué la carte la plus forte, ces joueurs rejouent une seconde carte face cachée, puis une troisième face visible. Celui qui a la troisième carte la plus forte, remporte toutes les cartes mises en jeu. En cas de nouvelle égalité, on replace une carte face cachée, puis on en révèle une nouvelle pour un nouveau combat.

Quand un joueur perd toutes ses cartes, il est éliminé de la partie.

Fin de la partie
Le vainqueur est celui qui a terrassé tous ses adversaires et termine la partie avec les 36 cartes devant lui.

ligne-souris

L'avis du Petit LudiGaume

NoteAvec "Même pas mal", on aborde le thème des chevaliers et bien évidemment des batailles. Vous avez dit batailles ? Oui! C'est tout simplement le principe du jeu, la bonne vielle bataille. Ici, le nombre de cartes a été adapté pour les petits. De plus, pour les chevaliers en herbe qui ne connaissent pas encore bien les nombres, il y a la taille des armes qui correspond à la valeur de la carte. Il suffit de les placer les unes à côté de l'autre pour savoir immédiatement qui a l'arme la plus forte. Fastoche !

Seul point faible de la bataille, c'est que çà reste souvent interminable quand il n'y a plus que deux joueurs. Souvent on met fin à la partie par abandon. Reste que les enfants aiment y jouer car ils peuvent sortir le jeu sans l'aide des parents.

C'est un "Pas mal" pour "Même pas mal", avec qui les petits jouent à la bataille comme les grands mais avec un thème qui leur parle.

ligne-souris

Cela ressemble à quoi ?

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(

Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension


ligne-souris