souris_super Potion Magique

Deux araignées, un crapaud et trois champignons, voilà ce qu'indique le vieux livre de recettes. "Mais où trouver tous ces ingrédients ?" ruminent les petits apprentis magiciens. "La préparation des potions magiques n'est pas chose facile." déclare leur maître. "En plus des bons ingrédients, il vous faut également une pincée de magie !".

"Mais nous ne disposons pas d'assez d'ingrédients. Regarde, nous n'avons que deux champignon !". Le vieux magicien sourit et dit : "Faites appel aux pouvoirs du miroir. Regardez plutôt... Cuisse de crapaud et bave d'escargot, Hazam Kazam que deux fassent trois!"

Les apprentis magiciens n'en croient pas leurs yeux : là où il n'y avait que deux champignons, il y en a désormais trois.

ligne-souris

Comment on y joue ?

Mise en place
Placez le plateau au milieu de la table et posez le pion l'amie Souris à côté de la case Souris.

Chaque joueur reçoit 2 feux, 8 pierres à feu, 1 pion et les 4 éléments de chaudron de la couleur correspondante. Chaque joueur place son pion sur la case Départ.

Mélangez bien les cartes Recette. Formez deux piles égales et placez-les sur le dos du livre. Mettez ensuite la couverture par-dessus. Le livre des recettes est ainsi prêt.

Déroulement de la partie
Le dernier a avoir vu un crapaud commence. Ensuite on joue à tour de rôle dans le sens horaire.

A son tour, on ouvre le livre de recettes, ou on en tourne les pages. Le livre dévoile 4 cartes qui indiquent la recette de la potion magique et on l'observe tous.

Tous ensemble, on prononce la formule : "Un, deux, trois, que la magie soit en moi !" et la course aux chaudrons commence.

Tous en même temps, on assemble nos chaudrons pour rendre visible le nombre exact d'ingrédients nécessaires. On peut utiliser l'effet des miroirs pour augmenter le nombre de certains ingrédients. Quand on a terminé l'assemblage des chaudrons, on les pose sur les feux. On peut utiliser un seul ou nos deux chaudrons.

On doit bien se placer au niveau de ses chaudrons pour bien visualiser leur contenu. On peut les regarder sous tous les angles en pivotant les feux.

Quand on voit un ingrédient dont on a besoin, on marque l'angle sous lequel il apparaît à l'aide d'une pierre à feu que l'on place sur la case correspondante marquée d'une flèche, au bord du feu.

On peut marquer autant de cases qu'on le souhaite jusqu'à avoir réuni le nombre exact d'ingrédients demandés par les quatre cartes Recette.

Le premier a avoir terminé crie : "Finie la magie !". Les autres joueurs cessent alors de chercher et vérifient que le joueur qui a crié a bien réuni tous les ingrédients demandés.

 Réussite : si le nombre et le type d'ingrédients nécessaires sont bien tous visibles depuis les pierres à feu, on avance son pion de 2 cases.

 Erreur : si on s'est trompé, notre pion ne bouge pas et les autres joueurs avancent tous leur pion d'une case.

Tout le monde démonte ses chaudrons et le joueur suivant ouvre le livre des recettes à la page suivante en tournant les deux cartes du dessus : un nouveau tour commence!

Apprentis magiciens dans le livre des recettes
Ce sont nos petits porte-bonheur. Pour ceux qui ont la bonne couleur, ils avancent de 2 cases pour chaque apprenti à leur couleur, à la fin du tour.

Si la recette indique 4 apprentis, aucune potion n'est préparée ce tour-ci et on avance notre pion d'autant de case(s) que d'apprenti(s) à notre couleur.

L'amie Souris
Dès qu'un joueur atteint ou dépasse la case Souris, celle-ci va aider le(s) retardataire(s) lors du tour suivant.

La petite souris ne manque jamais de champignons! Si une recette nécessite des champignons, le ou les dernier(s) joueurs(s) n'a (n'ont) pas besoin d'en chercher. La recette se réduit pour eux aux autres ingrédients.

A la fin de chaque tour, l'amie Souris aide le joueur le plus en retard (ou plusieurs s'ils sont derniers ex-aequo).

Fin de la partie
La partie s'arrête lorsqu'un joueur atteint l'arrivée ou quand toutes les recettes ont été réalisées. Le vainqueur est alors celui dont le pion est le plus avancé sur le plateau.

ligne-souris

L'avis du Petit LudiGaume

NotePotion magique est la version française, éditée par Gigamic, de Der verflixte Zaubertrank, parue en 2010 chez Drei Magier. A ne pas confondre avec "Potion magique" paru chez Haba en 2009.

Dans ce jeu, pas d'effets magnétiques, mais des effets miroirs, qui pour le coup en deviennent des effets magiques ! Ben oui ! Il faut bien un truc magique pour faire apparaître trois grenouilles à la place d'une seule ! Et non, on ne consomme pas de boissons alcoolisées avant ou pendant pour obtenir l'effet escompté.

Assembler rapidement ses deux chaudrons ne suffira pas pour l'emporter, il faudra également être rapide pour placer ses pierres afin d'obtenir la vision parfaite, celle demandée par la recette. Et pour ce faire, il faudra le nombre exact d'ingrédients demandés. Pas un de moins, pas un de plus !

Le jeu est très prenant car la manipulation des chaudrons est amusante, la recherche des bonnes combinaisons Miroir / Ingrédient est parfois subtile. D'ailleurs, apprendre que les 2 araignées avec un miroir en font 3 est un élément indispensable pour gagner en rapidité. Le jeu apprendra aux enfants la magie des miroirs et comment se positionner face à eux pour en tirer les bonnes combinaisons.

C'est un "Super" pour Potion magique qui nous fait voir les objets en double, voir en triple.

ligne-souris

Cela ressemble à quoi ?

2 commentaires

  1. Mme LudiGaume 13:34 17.11.2012

    Bonjour Peggy

    je comprend votre retour sur le jeu, il est vrai que 7 ans est un peu trop tôt mais chez nous Manon qui a 11 ans prend toujours plaisir à y jouer avec nous. Eliott est en effet trop jeune pour accrocher et bien comprendre la mécanique. Mais cela ne retire rien au jeu qui offre un bon concept et de beaux défis. Mais vous avez raison, il ne cible pas très bien son public.

    Mais on garde le nôtre.

    Bons jeux
    Mme LudiGaume

  2. Peggy 23:22 15.11.2012

    Quelle très bonne idée que ce jeu de miroir et de potions magiques ! Ca a l'air super, alors je l'ai commandé pour la Maison des jeux (la ludothèque dans laquelle je bosses à Trappes). Le jeu est super, on l'a testé avec un collègue, on a adoré, on avait hâte de le tester avec les enfants.

    Mais le gros soucis du jeu c'est que les enfants ont beaucoup moins accrochés que nous. Le mécanisme est réussi, mais prend tout de même un certain temps à être expliqué, et encore plus à être compris. Les enfants peuvent difficilement y jouer seuls. Sur la boite, ils annoncent à partir de 7 ans. Je l'ai testé avec plus d'une dizaine d'enfants et on n'est jamais allés au bout de la partie. Quelqu'un n'ont pas réussi à emboîté les chaudrons, les autres ont au beaucoup de mal à comprendre le mécanisme. Et pour ceux qui ont bien pigé le truc, ils ont plutôt 9-10 ans et ils sont retournés jouer à Risk, le thème de Potion Magique étant trop "bébé" pour eux.

    Donc je suis assez déçue, le jeu est très bien, mais personne n'y joue.
    Pour moi, ils se sont plantés dans la cible, la mécanique est trop compliqué pour le thème, du coup, ça ne plait à personne, à part aux adultes.

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(

Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension


ligne-souris