souris_super Piratatak

Aventureux ou prudent, à chacun sa stratégie pour construire son bateau avent que les pirates ne l'attaquent !

ligne-souris

Comment on y joue ?

Mise en page
Mélangez et placez aléatoirement l'ensemble des cartes, face cachée, sur la table.

Déroulement de la partie
Le plus jeune joueur débute la partie. Ensuite on joue à tour de rôle dans le sens horaire.

A son tour, on doit piocher au moins une carte. Ensuite, on décide si oui ou non on continue à piocher, ou si on passe la main.

On pioche une carte Bateau.
Si on n'a pas encore de carte Bateau en jeu, on la pose face visible devant soi. Maintenant, on va devoir trouver les autres cartes Bateau de cette couleur. C'est le bateau que l'on va devoir reconstituer.

Si un autre joueur a déjà attaqué la construction de ce bateau, on défausse cette carte à côté de nous. C'est notre défausse personnelle. Les cartes y sont placées face visible.

Après avoir pioché une carte Bateau, on choisit de piocher une nouvelle carte ou on passe la main au joueur suivant.

On pioche une carte Coup de canon.
On la place dans sa défausse personnelle et on peut continuer à piocher.

On pioche une carte Or.
On la place dans sa défausse personnelle et on peut continuer à piocher.

Les cartes Or vont nous permettre d'acheter une carte Bateau à un adversaire pour compléter notre bateau. Le coût d'achat d'une carte Bateau est de 3 cartes Or.

 On ne peut acheter qu'une seule carte Bateau par tour.
 Si on achète une carte Bateau, on ne pioche pas de cartes lors de ce tour.
 Le joueur adverse ne peut pas refuser la transaction.

On pioche une carte Pirate.
Pas de chance ! On se défausse de la carte Pirate sur la défausse commune et en plus, on y ajoute 3 cartes de son jeu : soit des pièces d'or, des parties de bateau d'autres joueurs ou du sien ! S'il nous reste moins de trois cartes en jeu, on doit tout défausser.

On peut contrer la carte Pirate avec une carte Canon de sa réserve personnelle. Dans ce cas, on place les deux cartes dans la défausse commune.

Piocher une carte Pirate nous empêche de continuer et on doit laisser passer la main au joueur suivant.

Quand la pioche est vide, on mélange la défausse commune que l'on place à nouveau face cachée au centre de la table.

Fin de la partie
La partie se termine quand un joueur reconstitue en premier son bateau qui est composé de 6 cartes.

ligne-souris

L'avis du Petit LudiGaume

Note"Piratatak" est l'un des nombreux jeux de cartes édités chez Djeco. Ce dernier fait partie de la gamme stratégie.

Le jeu est présenté dans un joli boîtier qui s'ouvre comme un tiroir. Les cartes sont grandes et de bonne qualité. Par contre, nous sommes moins convaincus par le côté graphique des pirates, un style un peu trop réaliste à notre goût. Un style plus enfantin nous aurait plu un peu plus. Question de goût.

C'est un jeu/puzzle sur base de stop ou encore. Les règles sont simples et très rapidement maîtrisées par les enfants. Les adultes ne le trouveront pas exceptionnel, mais il reste cependant agréable à jouer avec les enfants.

Les plus gourmands auront du mal à s'arrêter de piocher et seront punis par où ils ont pêché ! Un pirate les rappellera à l'ordre. Côté stratégie, c'est en fait la défausse commune qui permet d'y placer les cartes Bateau des adversaires afin de les ralentir un maximum.

C'est un "Pas mal" pour Piratatak qui dépend beaucoup du hasard.

ligne-souris

Cela ressemble à quoi ?

Laisser un commentaire:


Pour animer votre commentaire:
:D    :)    :lol:    ;)    ?:    :(    >:(

Nous n'acceptons plus de lien dans le texte de vos commentaires afin d'éviter les spams.
Merci de votre compréhension


ligne-souris